gramophone, comment bien le choisir

Instrument étrange et ancien, le gramophone éveille souvent la curiosité des mélomanes. En effet, cet instrument capable de jouer de la musique et enregistrer des morceaux passionne les musiciens qui aiment les objets rétro et vintage. Le gramophone est à ne pas confondre avec le phonographe. Certes, ces deux instruments proposent les mêmes fonctionnalités (lire et enregistrer de la musique) mais les procédés ne sont pas les mêmes. La différence est surtout par rapport au support d’enregistrement. Celui-ci est un disque pour les gramophones et un cylindre pour le phonographe. Malgré tout, gramophone et phonographe sont devenus synonymes avec le temps.

Quels sont les composants d’un gramophone ?

Le gramophone doit avoir au minimum ces trois éléments essentiels :

  • Un plateau tournant pour poser le disque à lire. A la création du gramophone, ce plateau tournait à l’aide d’une manivelle et avec l’évolution, il fonctionne grâce à un moteur à ressort.
  • Un bras qui comporte la tête de lecture à son extrémité. La tête de lecture est munie d’une aiguille et d’un diaphragme
  • Un pavillon qui sert de dispositif d’amplification

Ce sont ces trois éléments qui font l’authenticité d’un gramophone

Bien choisir son gramophone

Le choix d’un gramophone doit toujours se porter sur sa qualité. Certes, c’est un instrument très ancien mais s’il a toujours bien été entretenu, la qualité y sera toujours. Pensez aussi à vérifier que l’appareil fonctionne encore. Ce qu’il faut savoir aussi c’est qu’il existe maintenant des reproductions très similaire à l’appareil original. Mais heureusement, il y a quelques petits détails qui permettent de distinguer le vrai du faux. Ces détails sont la forme de la caisse, le bois avec lequel elle est fabriquée. L’attention doit aussi se porter sur la matière avec laquelle est conçue le pavillon.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *